Les types et variétés de la semeuse 5c

retour à l'accueil




le 137


    Les types et variétés sont deux notions distinctes parfois confondues par les philatélistes. Je m'attacherai donc à définir ces deux termes avant de présenter les types connus de la semeuse 5c verte puis les grandes variétés connues.

                   1) Les définitions trouvées dans quelques "ouvrages de référence"

                                    a) Le "fameux" catalogue Y&T   

        Je ne peux pas m'empêcher de débuter par mon bouc-emissaire préféré à savoir le catalogue Y&T : aucune définition n'est donnée dans leur "petit lexique philatélique" tant pour la notion de type que de variété ! Inutile de rajouter un commentaire quant à la valeur de ce catalogue.


                                    b) Le catalogue MAURY-CERES-DALLAY  

        Le catalogue 2009 de MAURY-CERES-DALLAY est beaucoup plus complet (à tous les niveaux) puisque les auteurs font " l'effort " de définir des notions aussi importantes que le type et la variété. Voici leurs définitions :

            TYPES"  En philatélie, ce terme est employé dans deux sens :
                                    - Pour désigner un timbre par le nom de son auteur ou par son sujet (Blanc, Mouchon, Semeuse, etc).

                                    - Pour désigner les différents tirages (type I, type II, etc.).

Dans un souci de clarté, nous n'emploierons ce terme que pour désigner les différents tirages "

            VARIETES : "  Il s'agit d'accidents qui peuvent se produire en cours d'impression. Une variété est par nature accidentelle, mais on fait une distinction entre :
                                    - les variétés "constantes", qui se répètent tout au long des tirages.

                                    - les variétés de types qui permettent de différencier les tirages.

                                    - les variétés "accidentelles" qui ne se produisent que sur une seule feuille, voire sur un seul timbre

Les variétés sont si nombreuses qu'il est presque impossible de les repertorier toutes...."



                                    c) Le catalogue spécialisé de R. FRANCON et J. STORCH

            Dans leur " catalogue spécialisé des timbres postes de france 1900-1940 " (Edition 1973), les auteurs donnent des définitions plus " techniques " :

            TYPES
 :  "  (C'est) le produit d'un poinçon particulier, qu'il soit original ou le résultat de la retouche d'un poinçon existant."

           VARIETES
: "On appelle variété toute différence constatée entre un timbre déterminé et le timbre-type de la famille à laquelle il appartient....".
Cette définition des variétés est suivie de 7 pages décrivant quelques variétés connues.




                    2) les différents types des semeuses 5c


                             Les semeuses de 5c sont au nombre de trois et l'on y distingue cinq types :

                                              - le 137 = 5c vert (type IA, IB et IIA)

                                                    - le 158 = 5c orange (type IA, IIA et IIB)

                                                    - le 278B = 5c rose 137 (type III)



                                    a) Différence entre Type I et Type II

                   
Le 5c de type I se caractérise par un point sous la lettre Q de république alors que le type II (et le type III) possède(nt) un trait. Toutefois, on note aussi des différences au niveau :
                                1) de la boule du 5 qui penche vers le bas sur le type I
                                2) de la barre haute du cinq qui se termine par des triangles plus ou moins grands (Fig. 1)


137 type IA137_type_IIA
Figure 1 :
Sur l'image de gauche le type IA et le type IIA sur l'image de droite


                            b) Les "Types" IA et IB

                    Au sein du type I, Pierre MARION indique une différence entre le type IA et le type IB mais elle est contesté par nombre de spécialistes (Le dictionnaire des semeuse à types multiples, P. MARION, 1974, Ed. SAJIC; Les timbres postes au type semeuse camée de 1907, J. STORCH & R. FRANCON, tome 1, 1981). Le type IB correspondrait aux 1er carnets de 1907 mais seulement 30% de ces timbres seraient à ce type alors que les autres seraient au type IA. La différence se situe sur la partie basse de la robe (Fig. 2). J'ai rajouté quelques commentaires à ce sujet sur mon blog.


137 type IA et IB
Figure 1 : Le type IA (gauche) et le type IB (droite)
différent par un point d'encrage (flèche rouge)




              3) Les grandes variétés

                                Comme indiqué plus haut, les variétés sont d'origines diverses et variées. Les plus recherchées à priori sont les variétés d'impression et de piquage pour leur caractère unique et fort spectaculaire. Une fois cet aspect "tape à l'oeil" dépassé, les variétés de papier et de galvano (type ou de service) deviennent très instructives en terme d'histoire philatélique. Il est bien évident que ces études de variétés sont d'autant plus instructives qu'elles sont corrélées à des études marcophiliques. Pour illustrer ces différentes variétés, j'utilise les scans de mes timbres ou de ceux que m'ont envoyés des philatélistes semeusologues qui ont compris que l'intérêt de la philatélie c'est de montrer les belles pièces pour mieux partager sa passion et susciter de nouvelles vocations.

Variétés d'impression

Variétés de piquage

Variétés de papier


Variétés de galvano