Les variétés de galvano

retour à l'accueil


        Les variétés de galvano sont les plus intéressantes car elles sont stables dans le temps
notamment les variétés de galvano type et  permettent de réaliser un "planchage" des timbres. On ne trouve que peu de travaux à ce sujet dans la littérature du XXème siècle mais depuis quelques années, de nouveaux semeusologues s'y plongent d'où l'apparition de nouvelles variétés. On notera en particulier le travail novateur de Jean Luc RAFFEL sur son blog ainsi que les nouveautés que j'essaie de mettre en ligne régulièrement sur mon blog.

    1) Composition d'une planche d'impression


            Le galvano type (GT) est un bloc constitué de 50 " copies " du poinçon d'origine. Ce GT est disposé en 2 blocs de 25 (5x5) espacés verticalement par un espace interpanneau de la largeur d'un timbre où pouvait se glisser un poinçon pour le millésime.

            Le galvano de service (GS) est obtenu par " copie " du GT. Cette transformation d'un GT en plusieurs GS permet de former la planche d'impression qui consiste à assembler plusieurs GS ensembles. Dans le cas de l'impression à plat de la semeuse 5c verte, les feuilles de 300 timbres sont constituées de 6 GS. Ces feuilles sont ensuite coupées en deux de 150 lors de la diffusion dans les bureaux de poste.


     2) Variété de galvano

                Il existe 2 types de variétés de galvano : celle du galvano type et celle du galvano de service.

                    a) la variété de galvano type

                            Ce type de variété se repère à partir d'une demi feuille de 150 car elle est présente en 3 exemplaires et espacée de 50 cases. En effet, lors de la composition du GT, une " copie " défectueuse du poinçon est présente. A l'impression cela se traduit par la présence d'un timbre légèrement différent tout les 50 timbres. Cette variété est présente à la case X du GT et se répète autant de fois que de GT ont été utilisés (3 GT par demi feuille de 137).

                    b) la variété de galvano de service

                               Lors de la production des GS, un défaut apparait sur un des GS produit. Il en résulte alors une variété unique (en terme de caractéristique et d'emplacement) à l'échelle d'une feuille de 300. Elle se différencie de la variété de G par sa non répétabilité sur une feuille d'impression mais sa présence réccurence lors des tirages successifs.